Périscolaire


Périscolaire : de bonnes structures avec encore de la place
Adossée à la projection d’un diaporama bien conçu, la présentation faite par Julie Weisse a été complète. Les parents ont été informés sur les activités périscolaires et ils ont pu donner leur point de vue. Tels étaient les objectifs de cette rencontre.
Julie Weisse adjointe au maire en charges des affaires scolaires a proposé en mairie une réunion d’information au sujet des activités périscolaires. Dans ce but, ont été invités les responsables d’associations qui interviennent auprès des scolaires et les parents. Les premiers ont pu exposer leurs activités et les points appropriés et ont apporté un rendu de ce qui a déjà été réalisé. Les seconds, consultés, ont pu interroger et donner leurs avis. Après une présentation très professionnelle sur diaporama Julie Weisse a donné le point de vue de la municipalité. Elle a été soutenue par les interventions ponctuelles du maire Jean Meketyn. Le débat constructif a permis de mettre en lumière ce qui pourrait être amélioré mais aussi ce qui fonctionne bien. Il en ressort que les associations s’impliquent efficacement. Il leur a d’ailleurs été rendu hommage autant de la part des élus que des parents. La participation financière demandée aux parents est calculée au plus juste. Le barème fait état de trois tranches en fonction des revenus des familles. Les jours de fonctionnement sont du lundi au vendredi à l’exception du mercredi. Les horaires pour l’option 1 sont de 15h30 à 16h30 et pour l’option 2 de 15h30 à 17h30. De la sorte les parents disposent d’un choix. Pour les inscriptions, dans le souci de permettre aux familles de prendre leurs décisions à propos, il est permis de s’inscrire jusqu’au mercredi pour la semaine à venir. Cette faculté pose quelques petits problèmes dans l’aménagement du planning, mais la volonté de rendre service l’emporte sur le problème évoqué. Sur les 198 enfants scolarisés seule une quarantaine est inscrite pour les activités périscolaires. Il y a de la place, les structures peuvent accueillir plus d’enfants qu’elles ne le font jusqu’ici. Tous les parents concernés lorsque leur enfant participe aux activités n’ont pas été présents à la réunion. Beaucoup d’entre eux ont informé l’adjointe Julie Weisse que pour leur part tout allait bien. Des parents assistant à la réunion ont émis le souhait que l’on puisse voir la question de l’apprentissage de la langue allemande. Cet apprentissage s’est déjà fait notamment par les interventions de manière ludique d’Aimée Fétique. Sur ce point de l’apprentissage des langues étrangères on arrive déjà aux limites fixées par les contraintes gouvernementales a-t-il été rappelé. Pour répondre à la demande, il a été proposé que prochainement des jeux organisés pour les scolaires se fassent en allemand. Le débat constructif a salué ce qui était fait, il a été répondu à des questions, des choses seront amendées. Il apparaît aussi que l’enfant en périscolaire doit « jouer le jeu ». Des parents présents ont d’ailleurs promis d’en parler avec leur progéniture. En attendant les activités proposées continuent leur petit chemin ; il appartient aux enfants de profiter des structures.
Les explications fournies et les informations apportées par les différents intervenants ont nourri un débat constructif.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *