Le nouveau site de la Mairie … Un grand pas pour l’humanité 3


La génération 2.0 du Web

a22_00297170

Zut … Je n’ai plus d’air et je ne trouve pas ce satané robinet !

 

Avant 2005, le web était réservé aux spécialistes : il fallait passer par une agence de communication, faire appel à des webdesigners qui programmaient votre site, payer tout ça une fortune,  attendre 3 mois avant que ce site ne soit en ligne et supplier pour avoir une page supplémentaire !  Mais ça … C’était avant !

Aujourd’hui les nouvelles techniques de programmation  ont complètement bouleversé l’accessibilité au web … Les super techniciens se sont mis ensemble (et notamment la communauté des logiciels libres) pour développer des systèmes tout prêts qui vont permettre à la plupart d’entre nous de faire un site.

Aujourd’hui les compétences sont séparées : les geeks développent, dans leur coin, des merveilles de technologie qu’ils proposent à tous les créateurs de site, les graphistes développent dans un autre coin de chouettes modèles qui vont pouvoir être appliqués directement sur votre site. Leurs réalisations sont proposées sur des plateformes de vente, mondialisées.

 

 

Le créateur de site peut donc, et c’est nouveau, se consacrer à la pédagogie de son site et à son ergonomie sans avoir de compétence particulière en développement Web. 

 

Exemple de Web 2.0 …
Pour faire  Macheren.org :

 

dell-r210

Ceci est le bungalow où se sont installés les membres de la famille Macheren : le site de la mairie, le blog e-Macheren et l’annuaire des entreprises (la Ruche).

1) Il nous faut un endroit où l’écrire … un hébergement.

Nous louons un bungalow, ou plutôt un serveur (une espèce d’ordi sans clavier et sans écran) déjà installé dans une halle immense (Data Center) avec tous ses petits copains, à Paris. Nous le  commandons à distance (on ne va pas aller à Paris à chaque fois qu’il y a un truc à faire sur le site) pour y installer un logiciel serveur, qui s’occupera gentiment, sans nous embêter, de mettre sur le web tout ce qu’on va écrire.

20_baies_dedi

Ceci est le terrain de camping (Data Center) avec des milliers de bungalows identiques à celui de la famille MACHEREN.

 

 

2) Ensuite, nous avons besoin de pages sur lesquelles nous allons écrire le site.

Des centaines de geeks dans le monde développent et améliorent constamment WordPress. C’est un logiciel CMS, une espèce de cahier, qui va s’occuper de toutes les choses compliquées et nous présenter des pages vides prêtes à être remplies… Allez hop, on l’installe sur notre serveur à Paris et nous voilà avec un cahier vierge.

 

3) Au fait …  Les accessoires !

Un site n’est pas que des pages. Il faut pouvoir se connecter, pouvoir recevoir des messages, se protéger des spams, avoir des diaporamas… Nous allons donc faire nos courses à travers le monde pour acheter ou prendre (c’est parfois gratuit) des bouts de programmes (des plugins) qui vont venir compléter notre « cahier » initial WordPress.

 

4) On ne va quand même pas vous montrer un bête cahier …. Décorons le pour avoir un chouette album !

Des milliers de décorateurs, de graphiste et de webdesigners proposent leurs modèles (Templates), et, pour Macheren.org, nous en avons acheté un fait par une équipe indonésienne. Il suffit ensuite de le télécharger  et il va décorer notre cahier. Mise en page, mouvement sur les images, couleurs, navigation, ergonomie … c’est le modèle qui s’occupe de tout ça.

 

5) Ça y est l’album est en place… comment va t-on l’appeler ?

Pour le moment il s’appelle  avec une suite de chiffres, mais on préférerait que ce soit Macheren.org ! ( tapez par exemple 66.132.212.92 dans la barre d’adresses de votre navigateur et vous aboutirez sur l’ancien site de la mairie).

Nous nous adressons à l’une des 5 organisations mondiales capables d’attribuer le nom de Macheren.org à la suite de chiffre ( D.N.S.) , et c’est finalement un intermédiaire hollandais (le Registrar)  qui a pris le dossier en charge, contre finances évidemment.

 

5) Bon, il s’agit maintenant que vous trouviez ce site dans ce grand bazar du Web.

Et bien nous allons dire à Google et à ses copains d’envoyer leur petits robots informatiques pour copier les pages de notre cahier et les stocker dans leur machines … Si bien qu’en tapant l’un des mots du site il va rechercher dans ses copies s’il trouve quelquechose … Et les pages de Macheren.org seront dedans d’ici un petit mois (les petits robots ont beaucoup de boulot, il y a un milliard de sites).

 

Et ensuite ?  Fin de l’informatique …. Place à l’écriture  !

Indonésiens, américains, hollandais … tout le monde s’y est mis pour faire le site de Macheren … Bravo les gars et merci.

Il ne nous reste plus qu’à réfléchir à comment  organiser notre cahier et nos onglets, à faire de la belle image et du bon texte .. À défaire et à refaire … À ranger autrement … Jusqu’à ce qu’il nous paraisse suffisamment simple et pratique pour vous le présenter.

Et ça c’est une autre histoire !

 

Capture-d’écran-2014-10-24-à-10.51.04Macheren.org


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

3 commentaires sur “Le nouveau site de la Mairie … Un grand pas pour l’humanité