La liste noire de Macheren Petit Ebé 5


Nombre de lectures :

884 lectures de cet article.

J’adore les mercredis !  J’ai passé toute la nuit dehors, sur le trottoir, avec quelques copines, et nous attendons…

 

Les autres, je ne sais pas, mais moi j’attends Roger !

 

Roger, mon Roger, passe me prendre tous les mercredis dès potron-minet.

Roger  illumine ma vie.  

Chargée de cadeaux, j’attends toute la nuit qu’il vienne me prendre.

Ce sont des cadeaux pour Roger, joliment emballés par un film plastique noir et lustré.

J’attends le moment où mon bout de trottoir tremble, où j’entends le mugissement de l’engin de Roger et de ses deux copains Jean-Jean et Thierry.

Et quand, enfin, l’engin s’arrête prés de moi, Roger descend de sa plateforme, s’approche de moi, et me tape gentiment le coté en murmurant « Salut ma cocote, tu es la plou belle du quartier ».

Moment ultime de bonheur parfait, d’une complicité sans bornes, je me sens transportée.

Roger me prend et m’amène à son engin.

Mes sens se bouleversent quand on me soulève et me bascule au dessus de l’énorme camion. Je n’en peux plus,  je suis en extase quand enfin je m’ouvre et laisse tomber tous mes cadeaux dans la gueule béante et bruyante de la bête mécanique.

 

Et oui, vous m’avez peut être reconnue, je suis la Poubelle N°8 et je vis à Macheren – Petit Ebersviller.

 

listenoire

 

 

Mais aujourd’hui, Mercredi 29 avril, Roger ne m’a pas prise !

C’était pourtant un mercredi comme les autres … Enfin, pas tout à fait, car on ma collé une décoration :  je suis désormais la Poubelle Multiflux N°8. Pas tout à fait comme les autres car mes patrons ont changé l’emballage de mes cadeaux : ils sont désormais bleu, orange, vert !  Et j’étais impatiente d’en faire la surprise à Roger. L’aube ce matin était froide, le temps humide et mes copines maussades. Mais mon coeur à moi était en feu !  Ca y est, le trottoir tremble, ils arrivent, ils s’approchent. Mais Roger me regarde d’un air étrange, presque gêné, je me sens envahie par la panique !  Il vérifie sur une grande liste, une liste noire, et ses bras s’affaissent : je suis sur la liste. Il vient vers moi, les yeux humides, la lèvre tremblante, et me murmure :

« Adieu ma cocote, la royauté de saint Avold ne veut plus que je te prenne. » 

Mon Dieu, que vais-je dire à mes Patrons quand ils constateront que j’ai échoué et que j’attends, inutile, qu’ils viennent me reprendre !  Envie de suicide !  Comment disparaitre avec honneur ?  Une décharge de fusil ?  M’incinérer ?  M’enfouir ? Je prends mon TIP (téléphone inter-poubelles) et appelle toutes mes copines de Macheren. Une quarantaine d’entre elles sont sur cette liste noire et n’ont pas été prises non plus !  Va-t-on assister impuissantes à un dramatique poubelicide ! 

La poubelle N°4 m’appelle en sanglots :  sa patronne a demandé à Roger la raison de cette liste noire; Roger lui a déclaré platement « Peux plus prendre votre poubelle …Vous êtes une entreprise ».

 

La vérité éclate : les poubelles ménagères de ceux qui sont entrepreneurs ne sont plus prises !

Je ne vous raconte pas le coup de sang de mes patrons quand ils ont appris qu’on ne leur prendrait plus leur poubelle ménagère. Ils tentent de s’informer, personne ne sait grand chose, mais je peux toutefois  essayer de vous expliquer ce qui se passe : 

  •  Les gens qui paient la redevance ordure ménagère bénéficient du service suivant : on leur vide leur poubelle.
  •  les gens qui paient la redevance ordure ménagère et qui sont entrepreneurs (même si leur entreprise est ailleurs, même s’ils ne produisent pas de déchets) bénéficient du service suivant : on regarde leur poubelle sans la vider.
  • La royauté explique que désormais il leur faudra s’acquitter d’un impôt supplémentaire de 198 € annuel pour que l’on vide leur  poubelle.
  • Faut il une poubelle spéciale liste noire ? La royauté indique qu’il faut s’acquitter d’un montant encore supplémentaire de 130 € pour  l’avoir.
  • Si bien que ceux qui n’ont pas de déchets entreprise et qui auront payé l’impôt supplémentaire bénéficieront de 2 services différents pour la même poubelle :

1 – Visite de l’équipe d’enlèvement des ordures ménagères … qui probablement ne prendra pas la poubelle de ceux qui sont sur la liste noire.

2 – Visite de l’équipe d’enlèvement des ordures entreprises … qui probablement ne prendra rien puisque mon patron n’a pas de déchets entreprise. 

 

… Mais là j’espère que je divague et que nous aurons bientôt une explication sur ce cafouillage. 

 

Au secours !

Mon patron, trés énervé et se sentant coincé, vient de faire l’acquisition d’un pelleteuse. Il est hirsute,  ses yeux sont fous, et défonce tout son jardin en creusant un trou énorme de 35 mètres de profondeur. Il plante ensuite au bord du trou une pancarte indiquant en lettres de sang : 

 

Centre d’enfouissement technique et personnel

Ci-gisent mes déchets multiflux. 

 

Appel solennel au prince Jean de Macheren

 

Cher prince Jean,

Vous avez gentiment invité les entreprises de Macheren Petit Ebé le 26 Février pour leur assurer que vous alliez faire en sorte de nous aider dans notre développement. Votre intention honorable vient malheureusement d’être boutée par la Royauté, qui sans vous en informer, vient nous réclamer un impôt supplémentaire. 

Permettez moi de vous demander une explication raisonnable pour les choses suivantes : 

1) Pourquoi est ce que les habitants qui ont domicilié chez eux le siège social de leur entreprise (Taxi, informatique, ou consultants -comme mon patron qui, en outre, a son bureau en dehors de Macheren-) doivent payer 198 Euros de plus que les autres habitants pour la même poubelle et les mêmes déchets ? 

2) Que pensez vous de cette façon de nous mettre devant le fait accompli sans information préalable en faisant payer à l’usager deux fois le même service.

3) Comment se fait-il que tout ceci se passe sans votre accord ?  Vous êtes not’prince tout de même !

 

D’autre part,  nous,  les poubelles de la liste noire, vous serions gré de nous transmettre les textes communautaires du réglement des redevances, car j’imagine que le bon sens de nos élus a évidemment prévu notre cas (comme c’est fait ailleurs, voir extrait ci dessous) et que l’opération « liste noire » n’est simplement que le fait d’un prestataire mal informé.

 

Respectueusement

La poubelle N°8

 

 


 

Extrait du réglement des redevances  de Communauté de Communes des Portes Nord-Ouest de Rouen


 

ARTICLE 2 TARIFICATION ET PAIEMENT DE LA REDEVANCE SPECIALE

Principe de tarification

Le montant de la Redevance Spéciale doit correspondre au coût réel du service rendu par la Communauté de Communes. Il ne peut donc y avoir de prix fixé en fonction du chiffre d’affaire de l’entreprise ou de la surface de ses locaux par exemple.
Pour mesurer la quantité de déchets collectés auprès de chaque producteur, la Communauté de Communes a décidé de retenir le volume des bacs servant à la pré-collecte des déchets.
La Communauté de Communes a décidé d’appliquer une tarification au litre à l’ensemble des activités qui remettent leurs déchets au service de collecte.
La Communauté de Communes a décidé, parallèlement au paiement de la redevance, d’exonérer les locaux d’activités assujetties à la TEOM, évitant ainsi à l’USAGER de payer deux fois pour le même service.

Coût du service

La déclinaison de la redevance spéciale se compose de 4 postes :

  •  La mise à disposition de bacs (T1) : coût annuel forfaitaire sur la base des volumes mis à disposition,

  •  La gestion de la redevance (T2),

  •  Le coût de collecte (T3) des déchets,

  •  Le coût de traitement (T4) de traitement.

    Cette redevance sera ajustée annuellement, le coût sera fixé par rapport au compte administratif de l’année précédente. 

Abattements

Si le producteur a une activité saisonnière ou périodique, il bénéficie d’un abattement lié à la période d’ouverture de son établissement. Ainsi, les établissements concernés bénéficient d’un abattement au prorata de la durée de fermeture de l’activité sur l’année civile. Toutefois, les congés annuels ne sont pas retenus dans ce calcul.
Si le producteur exerce son activité dans des locaux contigus à son lieu d’habitation ou à tout logement inclus dans la même entité foncière, un abattement de 35 litres par personne logée sera retenu sur le volume du ou des bacs servant à la collecte unique des déchets d’activités et des ordures ménagères.
Faible production de déchets
Dans le cas d’activités professionnelles génératrices de faibles quantités de déchets, telles que les professions libérales, un forfait minimum sera appliqué sur la base de 35 litres par collecte hebdomadaire de déchets classiques.

 

 

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

5 commentaires sur “La liste noire de Macheren Petit Ebé

  • De la part de Francisco Moya Auteur de l’article

    J’étais en déplacement cette semaine, ma femme me dit que notre poubelle n’a pas été prise non plus, je suppose que je dois faire partie de cette fameuse liste noire.
    Donc , si j’ai bien compris il y a une nouvelle taxe d’ordure ménagère pour les entreprises, sans que personne n’est prévenu qui que ce soit.

    A titre privé on continu à payer la taxe mais nos ordures ne sont pas enlevées car l’entreprise, même si elle ne produit aucun déchet supplémentaire (c’est mon cas) aurait dû payer une taxe sans en avoir été avisée. A oui, j’oubliais , il y a quelques semaines nous avons assisté à une réunion d’entreprises de la commune où le sujet du tri a été abordé sans que la taxe ne soit évoquée.On a aussi assisté à une autre réunion cette fois en tant que particulier sur le même sujet sans que ce soit évoqué.

    Bienvenu dans le monde de Kafka…

  • yoyo57730

    l’article L2333-76 du Code général des collectivités territoriales stipule que la commune ou le syndicat etc.…doit assurer la collecte des déchets ménagers . « Les communes, les établissements publics de coopération intercommunale et les syndicats mixtes qui bénéficient de la compétence prévue à l’article L. 2224-13 peuvent instituer une redevance d’enlèvement des ordures ménagères calculée en fonction du service rendu dès lors qu’ils assurent au moins la collecte des déchets des ménages. Lorsque les communes assurent au moins la collecte et ont transféré le reste de la compétence d’élimination à un établissement public de coopération intercommunale à fiscalité propre, elles pourront, par délibérations concordantes avec ce dernier, établir un reversement partiel du produit de la redevance d’enlèvement des ordures ménagères au profit de ce dernier. »

    http://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=1C30784687833A85E03F609A29C8E5A4.tpdila16v_3?idSectionTA=LEGISCTA000006181012&cidTexte=LEGITEXT000006070633&dateTexte=20100101

    Donc pas de ramassage des déchets ménagers pas de redevance…

    Ignorance (pour être gentil) de nos élus ????

    • Tonton SCHWARTZY Auteur de l’article

      Merci Lionel

      En résumé :
      1) La redevance d’enlèvement des ordures ménagères est calculée en fonction du service rendu : pas de service pas de redevance.
      2) Un même service ne peut pas être payé 2 fois

      Attendons donc les textes officiels…

  • Caro

    T’inquiète, je suis la poubelle n°13, en ce qui me concerne étant une lève tôt j’ai vu arriver Roger, qi lui aussi à refuser de lever ma poubelle, je lui en ai demandé la raison, il m’a montré noir sur blanc Poubelle n° 13 REFUSE
    sans plus d’explication. J’ai appelée la Communauté des Communes pour avoir une explication, je leurs ai dit que si ma poubelle n’étant pas relevé dans la matinée, je la balancerai dans la nature. Ouf ils sont repassé on relevé ma poubelle dans la matinée et me suis rendu dans l’après midi à la Communauté des Communes pour avoir des explications. J’ai demandé à avoir le texte qui stipulé cette redevance, on pas voulu me le donner dans le sens ou la personne m’ayant reçu ne s’avait pas si elle en avait le droit.
    Il faudrait demander à la Communauté des Communautés des Communes qu’elle communique la délibération instituant cette redevance pour les professionnelles. Une redevance ne peut être dû que pour le service RENDU. Donc si il n’y a pas de déchets, il n’y a rien à payer.
    Tous les documents administratifs (délibérations, arrêtés, règlements etc) sont des documents communicables et l’autorité administratif doit nous les laisser consulter et nous devons demander une photocopie.
    Alors poubelle n° 8, t’en pense quoi ?

    • Tonton SCHWARTZY Auteur de l’article

      Hello poubelle N°13

      Mon patron a eu la bonne idée de se marier avec une conseillère municipale qui lui a promis de faire de son mieux pour obtenir les documents … Je te ferai un compte rendu dès que possible.

      Vive la fraternité entre poubelles
      Bien à toi,
      Poubelle N°8