La ligne Maginot aquatique … Chouette journée … Chouette groupe 6


DS_035OK

 

Samedi 20 juin, balade sur la ligne Maginot aquatique et repas du soldat dans une casemate… Nous étions 38 !

DS_176OK

 

Belle journée, belle ambiance, excellente organisation … Merci à l’association de Barst et merci à notre guide Patrick Keuer historien émérite.

Cette journée réussie nous a montré 2 ou 3 choses :

1) C’est une bonne chose d’élargir l’action d’eMacheren à tout le canton  

Chacun vient comme il est, on fait connaissance sans se prendre la tête et on se promet, en partant, de se retrouver sur d’autres opérations !

2) Finalement, c’est pas compliqué de mettre au point une « opération » comme celle de cette visite.

Proposer des visites, des ateliers  des conférences sur eMacheren … Demander aux intéressés de s’inscrire …  Lancer l’opération dès qu’un nombre minimum d’inscrits est atteint… Et hop !
Du coup on ne va pas se priver : sortie paddles ou parapentes, soirée des enfants du Charbon, visite de la mine de Velsen …

3) On peut à la fois accomplir notre devoir de mémoire et passer une bonne journée.

DS_017OKA partir de 1928 des moyens considérables ont été mobilisés pour construire la ligne Maginot le long de nos frontières avec la Belgique, le Luxembourg, l’Allemagne, la Suisse et l’Italie. Mais voilà, aucune défense face à la Sarre (elle était française). Mais quand le retour de la Sarre dans le giron Allemand fut plébiscité en janvier 1935, l’Armée Française a imaginé une défense « liquide » en face de la Sarre … Qu’elle a mise en oeuvre avec 3 Francs 6 Sous, en récupérant des armes de la grande guerre et en réquisitionnant des équipements aux Houillères.

Le 1er septembre 1939 la population civile est évacuée, le 15 mai  1940 tout la ligne aquatique était inondée, et le 14 juin (alors que les allemands étaient déjà à Paris) Hitler décida de prouver au monde qu’il était capable de franchir cette ligne réputée infranchissable. Il choisi la ligne aquatique qui semblait être le point faible : 90 000 Allemands, avec un moral à tout épreuve, appuyés par l’aviation Allemande et un millier de canons en face de 17 000 français mal équipés et à peine formés.   

DS_184OK

Mais les Français résistent, héroïquement  :  au terme de cette journée du 14 juin, les Allemands perdent 1 200 hommes et comptent 4 000 blessés. Du coté français on dénombre 750 morts et 1 800 blessés. Cette victoire, méconnue, sauve l’honneur de l’armée française dans la déroute de 1940.

J’ai pris mes renseignements sur l’excellent site de Bernard BECKER (cliquez)  qui fait partie de la Société d’Histoire du Pays Naborien (il était dans notre groupe).  

 

Moment fort : Le repas du soldat !

38  personnes installées dans une casemate, la cuisine de campagne qui tourne à plein régime, les madelons de l’association s’affairent, le vin coule à flot (un beaujolais 1938) … Et hop un repas à faire rempiler les soldats.

 

DS_108OK 

 

Galerie Photos

Cliquez sur un photo pour l’agrandir

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

6 commentaires sur “La ligne Maginot aquatique … Chouette journée … Chouette groupe

  • joseph.colaccino

    une belle journée découverte, de rigolade et une agréable balade dans le passé, une bonne maîtrise du sujet du guide, je conseille vivement. Merci Raymond Dufossé et Daniel Swartz pour la préparation.

  • Bernard Bonnabaud

    c’était une super expérience, Nous remercions tous les amis de Macheren, pour leur initiative, et également le guide Patrick Keuer et les bénévoles de la ligne Maginot, pour leur accueil, à bientôt pour de nouvelles découvertes, cordialement…………. Bernard, Nicole, Joseph, Francine et Jean-Claude…..

  • Raymond

    je suis tres heureux d’avoir organisé cette « visite « historique avec Daniel. C’etait tres agreable en plus,de voir les participants communiquer,convivialité,ambiance,et dans les moments graves:serieux,et tes attentifs,a renouveler