Incivilités ou inchevalités ?


Le chemin d’Eden relie de manière champêtre et forestière les quartiers de Petit-Ebersviller et Macheren. Ces derniers temps, on y constate un relâchement dans le comportement. Cette voie en grande partie sous l’ombre des arbres de la forêt voit beaucoup de promeneurs, de joggeurs et vététistes l’emprunter. A vélo ou à pied, ceux que l’on retrouve sur ce sentier entretenu font bon ménage

Dimanche matin, une planche de l’une des deux passerelles construites sur le chemin d’Eden a été brisée. Les excréments du cheval ainsi que les empreintes semblent indiquer que l’animal pourrait y être pour quelque chose.  Déjections et planche brisée, relèvent-ils d’incivilités ou « inchevalités » ? Par ailleurs, la table réservée pour un pique-nique improvisé à été détériorée. Un peu loin un banc a subi les outrages de flammes. Des canettes de sodas ont été trouvées sur le bord du chemin. Beaucoup de petites choses tout à fait inutiles. Des gestes gratuits de la part des auteurs, pas gratuit pour la collectivité pour autant.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *